art 360 : 112

Publié le par OLD

l'assistanat

nuit gravement à la santé

Publié dans CITATIONS du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
L'assistanat nuit gravement à la santé. Tout dépend de ce que l'on met sous ce terme "assistanat".
.
Mieux vaut tout d'abord appliquer le proverbe : Aides toi et le ciel t'aidera , ensuite l'assistanat dans le sens secours,aide… peut-être utile…. mais point trop n'en faut! Tout dépend aussi du contexte;
Répondre
A
Après une opération chirurgicale qui m'a privé de toute circulation en voiture pendant deux mois j'ai été fort content d'être "assisté"; et celles ou ceux qui ont perdu certains degrés d'autonomie (santé,emploi) savent qu'il est vain de vouloir s'en sortir uniquement par soi-même! Le grand COUAC c'est la dépendance en fin de parcours vital (et quel que soit l'âge), vu que vous risquez de vous la voir imposée cette assistance à 100%, si vous n'avez pas pris vos dispositions AVANT pour ne pas la subir.
Répondre
O
même si l'assistanat nuit gravement à la santé ... je suis d'accord que l'assistanat est fort utile dans de nombreuzes situations humaines ... j'en ai uzé et abuzé à certaines époques de ma vie ... sur divers sujets ... ce n'est pas parce que j'écris ça qu'il faut croire que je l'applique à 100% ...
K
Je rejoins encore Malide.
L'incompréhension des mots mènent à l'incompréhension des choses. Il me semble avoir déjà écrit que les paroles ou les mots étaient des obstacles à la communication. Surtout lorsqu'ils sont mal dit ou écrits, et de ce fait, mal interprétés. C'est pour cela que l'assistant, ou l'aide est parfois très utile.
Répondre
O
les mots ne sont ABSOLUMENT PAS des obstacles à la communication ... il suffit de dire ou écrire des mots VRAIS ... et il suffit aussi que les mots écrits et dits soient acceptés par ceux qui les entendent ou les lizent ... il n'est ABSOLUMENT PAS obligatoire de les accepter et d'y répondre ... il y a de nombreuzes autres façons de COMMUNIQUER ... les mots n'en sont qu'UNE ... il serait dommage de s'en priver ... ne cherchons pas trop la petite bête ... je m'amuze tellement avec les mots ...
A
on peut assister une personne un temps,
l assister longtemps c est lui ,enlever l envie de s en sortir par lui même trop d assistanat nuis
Répondre
O
oui ... on peut être assisté un temps ... et non assisté un autre temps ... TOUT est possible ... TOUT est permis ... il suffit simplement de ne pas abuzer ...
J
oui peut-être et sans polémiquer : l'assistanat ne pousse pas à travailler , hors : " le travail c'est la santé "et ce n'est pas moi qui l'ai dit !!! donc peut-on faire la déduction ? je ne sais pas !! question !!!
Répondre
O
matière à réfléchir sur le travail et la santé ... sur le non travail et la santé ... dans les 2 cas la santé est PRIMORDIALE ... les santés devrais-je dire : phyzique, émotionnelle et intellectuelle ... comme les biorythmes ...
M
oui, c'est vrai, mais globalement... Quelle idée met- on sous assistanat?
assistanat ou assistance ? aide ou soutien ?
Est- ce obligatoire que l'assistanat nuise gravement à la santé?
Ne peut il quelquefois l'améliorer? du style c'est bon pour le moral !!!
Ni totalement mauvais, ni totalement bon, je mets quelques nuances...
ma foi le gravement me gène un brin ainsi que l'idée de nuisance...
Répondre
K
"l'intérêt est de s'intéresser à mes mots ... et par similitude s'intéresser à moi ..." Tout est donc là, dans ce cas, je ne commenterai plus ce que tu écris et à chaque "publication", j'aurai le plaisir de me manifester avec ou sans intérêt.
O
chacun met ce qu'il veut dans les mots que j'écris ... l'intérêt n'est pas le mot ... l'intérêt est de s'intéresser à mes mots ... et par similitude s'intéresser à moi ... je viens vers vous chaque dimanche avec plaizir ... alors prenez plaizir à venir vers moi ... peu importe les mots ...
J
Entièrement d'accord avec toi que ce soit de l'assistanat physique ou moral.
Répondre
O
essayons de garder une autonomie ... TANT QU'ON PEUT au point de vue santé ... phyzique ou morale ...