art 346 : 100

Publié le par OLD

homophonie :

cent de mes mots

s'en vont

sans cesse couler vers vous

comme le sang dans nos veines

Publié dans CITATIONS du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Philosophe 08/02/2019 07:38

Nous sommes en présence d'une jolie comparaison. La comparaison, mot provenant du latin comparatio désignant l'« action d'accoupler », est une figure de style consistant en une mise en relation, à l'aide d'un mot de comparaison appelé le « comparatif », de deux réalités appartenant à deux champs sémantiques différents mais partageant des points de similitudes. Elle exprime directement le lien symbolique entre les deux réalités comparées, avec le "comme", contrairement à la métaphore. Ici, les mots qui coulent vers nous, comme le sang coule dans nos veines. Cela pourrait introduire une idée de cycle ou de circulation. Mais on peut y voir le concept de la nourriture : Le sang apporte les nutriments à tout le corps et les mots nourrissent l'esprit. Nous devrions pencher plutôt vers cela. En effet, par le le jeu de l'homophonie, c'est bien ce qui se produit. Voici encore des mets délicats et spirituels qui nous sont apportés en apéritif à une nouvelle série de cent citations.


NB : Sur français facile.com, il y a un petit exercice à faire avec les homophones : sans - s'en - c'en - sens - sent - sang. Après l'apéro, le sport...

OLD 08/02/2019 07:39

comme tu le dis si bien métaphoriquement : voici un apéritif vers mes 100 futures citations ... je rebondis car n'oublions pas, à ce propos, que l'apéritif est aussi une mize en bouche agréable ... éventuellement accommpagnée d'une alcoolization qui excite le sang dans nos veines ... quelle veine ! quelle chance ! ... de ce pas je vais aller voir français facile . com ... et tenter de réussir à solutionner le petit exercice homophonique ... attention philozophe : tu as écris UNE petit exercice ...

Maître Capello 31/01/2019 19:11

En linguistique, l’homophonie est une variété d’homonymie désignant le rapport entre deux mots différents possédant la même prononciation en phonétique. L’homophonie se distingue en cela de l’homographie, qui elle, désigne le rapport entre deux mots de sens différents possédant la même orthographe. L’homophonie est très fréquente en français car elle peut se produire avec quasiment tous les mots, même les plus courants. Elle est donc source de fautes d’orthographe très fréquentes ou de jeux de mots.

OLD 31/01/2019 23:01

merci pour ces explications qui vont en satisfaire plus d'un ... homophonie, homographie, à ne pas confondre avec homosapiens et homophobie ...

Josy 30/01/2019 09:27

Je ne peux vivre sans me faire de mauvais sang, c'est dans ma nature et si je vis jusqu'à cent ans comme ma grand-mère.......

OLD 30/01/2019 10:15

je te souhaite de vivre aussi long que possible ... sans énormes soucis de santé ... sans perdre la tête ... et sans jamais nous oublier ... ça fait beaucoup de SANS !

Kaouenn 28/01/2019 13:19

Et oui.. Sans pur (peur) et cent (sans) reproches...

Kaouenn 01/02/2019 14:34

pourquoi utiliser 100 mots pour dire ce que tout le monde peut trouver dans différents sites sur Internet... Ceux qui étalent "leur savoir ou autres" ne sont jamais dans l'être, mais dans le paraître. Toujours le regard des autres, la peur de n'être pas reconnus, aimés, Alors, ils jouent un rôle dans la grande comédie qu'est leur vie.

OLD 30/01/2019 10:13

je rêve depuis fort longtemps de pratiquer la TELEPATHIE ... les mots deviendraient inutiles ...

Kaouenn 29/01/2019 12:41

Comme je te l'ai déjà "dit" La connaissance se transmet d'esprit à esprit, les mots et les écrits sont souvent des obstacles à la communication..

OLD 28/01/2019 22:58

sang pur ... sang neuf ... sang frais ... aucun reproche à te faire sur ce commentaire sans beaucoup de mots ... il aurait été plus à ton image si tu avais sauté sur l'occazion d'écrire un commentaire de 100 mots ...

libéllule 28/01/2019 12:51

Sans doute il faut répondre sans passer pour une sans coeur, aussi voici quelques mots sans aucun sens. Je suis à cent pour cent avec toi :)

OLD 28/01/2019 22:55

une revenante ... c'est bien pour la 100ème ... tu écris que tes mots n'ont aucun sens ... alors dois-je prendre ton cent pour cent avec moi comme une réalité ou simplement comme de l'écriture pour l'écriture ? ... (ce serait fort dommage) ...

annemarie 28/01/2019 00:32

Je rajoute que cette centième citation ne pouvait rester SANS réponse !!

OLD 28/01/2019 06:42

joli jeu de mots que je m'empresse d'envoyer à tous mes contacts BLOG ... j'oze croire qu'ils seront nombreux à suivre ton idée ...

annemarie 28/01/2019 00:30

Il y a du bon sens dans tout ceci qui me laisse SANS voix, et, te lisant, le perSAN assis sur mes genoux ronronne tout en le careSSANT.
Devant moi,accroché au mur,le tableau du phare d'Ouessant me rappelle les flots meurtriers qui versèrent le SANG de marins imprudents!
Merci et félicitations SANS détours pour tes CENT citations. Que nos neurones S'EN fortifient encore longtemps

OLD 28/01/2019 06:40

bravo à toi aussi jolie dame ... tu t'es laissée bercer par ces homophones qui te ravissent ... j'espère vraiment durer longtemps dans le temps pour apporter à vos futurs dimanches encore cent envies de me répondre ...

Madile 27/01/2019 20:04

Sans peur, et sans reproche...
Cent fois, le dimanche, tu es venu, chez nous,
Cent fois, animer nos méninges,
Raviver notre san-tė intellectuelle
Après avoir répondu, je me sens bien,
C'est vrai que les mots s'en vont, comme les paroles ils s'en-volent, et s'en viennent pour notre plaisir!
Et dans leur voyage, quelquefois, ils perdent leur sens, sans perdre leur valeur,
Et nous emmènent ,sans qu'on s'en aperçoivent vers d'autres sens pas interdit!

OLD 27/01/2019 22:48

M A G N I F I Q U E ... je me sens tellement ému devant toute cette poézie ... et je me sens comblé de satisfaire depuis 100 dimanches tant de correspondants ... 70 simplement je n'atteins point les 100 ... mais ce sont surtout ceux qui me laissent commentaires qui me donnent cette persévérance ... plaizir sans limite de vous répondre ... ce soir, Madile, en te lizant je suis sans voix ... donc je me tais et je rejoins ma taie ...

Al_1_2 27/01/2019 15:42

Vive le père 100 ! Mais qui sait encore ce dont il s'agissait? Pourtant il semble qu'on veuille de nouveau l'imposer à la jeunesse et j'espère que les jeunes en question vont grave ruer dans les brancards. Gare à l’étendard SANS gland!
Je fais partie des "SANS-dents", SANS blague! SEMpiternelle SENtinelle! Nous cinglons maintenant vraiSEMblablement vers la 2CENTième citation. Longue vie à ce billet dominical, loin du reSSENtiment: il n'y a que les abSENTS qui ont tort.

OLD 27/01/2019 22:54

quant à toi, toi qui sais aussi jouer sur les mots et avec les mots, ne te sens pas floué ... tout au long de ces 100 premières semaines je me suis gavé de ta poézie particulière, nourrie de MAJUSCULES ... je te remercie également de ton aide précieuze ... tes réponses me donnent envie de répondre ... CHICHE pour la 200 ... d'ici 100 semaines ... serons-nous également à l'acte 111 des gilets jaunes ? ...

JACQUELINE 27/01/2019 12:58

a la relecture tu jouais ""sans" doute sur le " cent " et le "sang ..." ????.

OLD 27/01/2019 22:55

bien sûr tu as lu un peu trop vite ... je jouais sur les homophones de SANS ...

JACQUELINE 27/01/2019 12:55

comment veux-tu qu'on trouve 100 mots homophones donc même prononciation mais sens différent !!! si mon français et mon esprit sont valides !! là tu deviens trop compliqué pour qu'on puisse commenter..... je démissionne !!!!!