art 278 : 039

Publié le par OLD

tendres mots de face

deviennent vite

mots cruels dans le dos

Publié dans CITATIONS du dimanche

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Oh! que d'honneur vous me "fites"!! Ok pour pouvoir tout me dire car c'est ainsi que je conçois l'amitié et la franchise MAIS mon hypersensibilité a beaucoup de difficulté à accepter la violence verbale.
Parait-il que lorsque les choses sont dites : c'est mieux.
Merci OLD et c'est en cela que je t'apprécie!!
Répondre
O
de rien ... j'aime répondre à qui m'écrit ... et je m'aperçois que, doucement, calmement, mon blog devient philozophique par ses commentaires sans excès de mots et ses commenteurs
deviennent des passionnés ...
A
Ne point mentir ...ok Mais oser dire tout ...oui en essayant le dialogue et en enveloppant dans du papier de soie ....si possibilité bien entendu. Tout dépend de la personne que l'on a en face de soi.
Si c'est un pittbull ... çà change la donne!!!
Répondre
O
effectivement évitons les pitbull ... on peut déjà dire tant de chozes avec un regard ... en réalité je ne parle pas à n'importe qui donc je pense pouvoir tout dire à celles et ceux à qui j'accepte de parler ...
S
C'est peut être une réalité chez certains, mais il ne faut pas en faire une vérité, et croire encore a une meilleure humanité.....même si je suis pas toujours optimiste.....
Répondre
O
bien sûr il ne faut pas généralizer ... les mots sont souvent liés aux événements du prézent ... et également aux capacités de tolérance de qui les entend et de qui les dit ...
A
Eh! oui! triste réalité souvent.... perso je n'aime ni l'hypocrisie, ni la trahison Quand mes mots sont tendres ...je les ressens de l'intérieur et c'est sincère.
Quand mes mots deviennent cruels(aussi peu souvent que possible) c'est en face pour répondre à un agression verbale. Je ne suis pas perso une double face. Voilà ce que cette citation m'inspire.
Répondre
O
donc il suffit de ne point mentir et d'ozer dire tout sans dozer !
A
Les mots cruels ne seraient un préjudice que s'ils étaient ouïs (oui, ouïs) par la personne à laquelle ils sont destinés. Laissons donc les hypocrites se fatiguer...Convoquons les citations du Cnrtl: Ces femmes-là aiment à être méprisées par leur amant, elles ne l'aiment que cruel (Stendhal, Amour,1822)
Répondre
O
amants cruels ... elles ont cru en l'amour ruminant !
M
Avec de telles pensées , la vie est difficile!
j'aime ignorer les mots méchants dits dans mon dos! partant du principe que les yeux qui ne voient pas, ne pleurent pas!
Répondre
O
des yeux qui pleurent c'est bon signe, c'est sensibilité !
N
Le fait de faux amis...
Répondre
M
Sensibilité /sensiblerie.
O
faux zamis = vrais ennemis